Il était une fois demain — Paris
Art

Il était une fois demain

, Galerie W
 (2021)

À l’aube du XXIe siècle, suite à un événement de nature inconnue, l’humanité s’est éclipsée des grandes capitales, laissant la nature reprendre ses droits et donner naissance à un monde nouveau.

Sommes-nous parti.es coloniser d’autres planètes ? Avons-nous bâti des villes encore plus grandes et abandonné celles où nous vivons aujourd’hui, devenues obsolètes ? Avons-nous migré dans le Métavers, le Plurivers ou le Fédivers ?

Pour leur créateur Chris Morin-Eitner, ces images de grandes capitales rendues aux vivant.es autres qu’humain.es, n’ont rien d’une vision apocalyptique, mais représentent au contraire un monde plein de vie. « Une sorte de jardin d’Eden plein de couleurs, de formes et de poésie, où la hiérarchie des angles droits et des espaces bien dégagés est supplantée par l’éxubérance de la nature, qui pousse dans les directions les plus inattendues ».

Poursuivre

Poursuivez votre voyage. Choisissez une nouvelle destination. 

Tiger Penis Project

GhostFood

New Earth – Meal Ready to Eat

Housewives making drugs

0
Participez à la conversation. Partagez votre ressenti.x